Agrandir avec une véranda permet de diminuer les besoins de chauffage de la maison

Agrandir avec une véranda, est-ce un choix économique ? En 2014, le SNFA a demandé au Bureau d’Étude Thermique Cardonnel Ingénierie de réaliser des simulations pour étudier l’incidence d’une véranda sur les besoins de chauffage de la maison.

véranda avec volets roulants

Les volets roulants sont intégrés dans le chêneau de la véranda

Des gains d’énergie dans toutes les configurations

Lorsque la véranda est non chauffée, l’étude montre des gains allant de 2 % à quasiment 8 % suivant la zone climatique et la taille de la baie intermédiaire entre la maison et la véranda. De plus, en fonction de l’ouverture de cette baie par rapport à la réglementation, il est possible de diminuer davantage les consommations de la maison avec des gains allant de 6 à 18 %. Ces gains sont logiquement plus conséquents dans les zones climatiques ensoleillés.

L’économie de chauffage ramenée au m2 de surface habitable est également eu rendez-vous dans le cas d’une véranda chauffée.

Lorsque la véranda est chauffée en permanence comme la maison, l’étude montre que les besoins de chauffage ramenés au m2 de surface chauffée sur l’ensemble « maison + véranda » diminuent jusqu’à 6 % pour la zone climatique H1a, jusqu’à 15 % pour la zone H2b et jusqu’à 23 % pour la zone H3 avec une ouverture de baie intermédiaire entre la maison et la véranda de 4,4 m2.

Lorsque la véranda est chauffée avec un scénario différent, davantage axé sur une occupation passagère (véranda chauffée de 7h à 22h avec une ouverture de la fenêtre entre 9h et 22h), on constate alors que les besoins de chauffage ramenés au m2 de surface chauffée diminuent de 12 à 28 % selon la zone climatique et la taille de la baie intermédiaire entre la maison et la véranda.

Agrandir sa maison avec une véranda : un choix économique

Avec ce scénario d’usage, si on ne résonne plus en économie de chauffage ramenée au m2 de surface habitable mais en énergie consommée, on constate que l’ajout d’une véranda permet d’obtenir une surface habitable supérieure de 20 % qui ne fera pas augmenter la facture de chauffage de l’ensemble « maison + véranda » de plus de 5 % dans le cas le plus défavorable et qui permettra même de diminuer jusqu’à 14 % dans les meilleurs cas. Enfin, notons que les gains de l’ensemble sont augmentés lorsque le chauffage n’est allumé qu’en journée, que la baie intermédiaire entre la maison et la véranda est agrandie et que celle-ci est fermée la nuit.

535 View